Mercredi 29 mai 2019

1 soldat, 2 soldats, 3 soldats… (2 Samuel 24,1-25)


Lire le texte

David, bien qu’il soit roi et élu de Dieu, bien qu’il soit puissant et redouté, reste un être humain et commet des erreurs. Une erreur de taille qui déplaît fortement au Seigneur : il fait un recensement des membres de son peuple. N’était-ce pourtant pas Dieu lui-même qui avait fait cette demande à David ? Comment alors comprendre cela ? Le Seigneur a-t-il voulu tester David ? Dans tous les cas, il s’ensuit une grande colère du Seigneur qui s’abat sur tout le pays. Mais David reconnaît qu’il est à l’origine de cette erreur et surtout il sait que son peuple n’est pas coupable de cela. Il met donc tout en œuvre pour obtenir le pardon de son Dieu et retrouver le calme dans son pays. En dénombrant le peuple, David se repose sur ses capacités matérielles, c’est-à-dire sa puissance en termes militaires, et non pas sur les capacités du Seigneur. Malgré toute son expérience, David n’a pas encore assez confiance en son Dieu. Mais comme à chaque erreur qu’il a commise, David cherche à retrouver la paix. Et nous ? Sommes-nous capables de placer notre entière confiance dans le Seigneur ? Et de devenir des artisans de paix ?

Hélène Grosjean

Prière: Seigneur, pardonne mon manque de confiance, aide-moi à ne pas donner trop d’importance à mes capacités matérielles et à oser marcher sur le chemin qui mène à toi et aux autres.  

Référence biblique : 2 Samuel 24, 1 - 25

Commentaire du 30.05.2019
Commentaire du 28.05.2019