Mardi 19 janvier 2021

Le juste choix (Luc 6,1-5)


Lire le texte

Alors qu’ils sont en déplacement, Jésus et ses disciples sont pris à partie par les pharisiens et sommés de s’expliquer sur leur violation de la Loi. La réponse de Jésus est un classique de l’argumentation juridique. En effet, en cas de nécessité extrême, la commission d’une infraction n’est pas punie, car cette infraction est vue comme nécessaire pour empêcher un plus grand mal. Ce bref échange rappelle que Jésus et ses disciples ont choisi un mode de vie très simple, où la subsistance n’est pas assurée. Ce choix radical met en lumière le choix radical des pharisiens: pour eux, la Loi doit primer en toutes circonstances. Si cette opposition semble caricaturale, l’est-elle tant que cela? Dans nos sociétés riches, nous avons de la peine à faire preuve de charité et de générosité envers les plus défavorisés, car après tout, il y a des règles à respecter et des systèmes et structures qui sont là pour leur venir en aide. Le reproche adressé aux pharisiens peut donc résonner pour nous. Non pas en nous confortant dans l’idée que nous faisons ce qui est juste, mais précisément en nous poussant à nous questionner sur ce qui est juste et ce qui est injuste.

David Kneubühler

Prière: Seigneur, qu’inspiré par ta sagesse, je sache me remettre en question et choisir ce qu’il est juste de faire, malgré mes peurs et mon confort.  

Référence biblique : Luc 6, 1 - 5

Commentaire du 20.01.2021
Commentaire du 18.01.2021